Accueil | Connexion | Rechercher

Gérer les non-conformités

La gestion des non conformités internes et externes est un des éléments qui alimente le cycle de l'amélioration continue de la Qualité.

Synthèse des exigences de la norme ISO 15189

Évaluer la qualité des services perçue par vos clients apporte de multiples avantages : les fidéliser ; améliorer la communication avec eux ; détecter de nouveaux besoins, de nouvelles opportunités ; valider l'efficacité de votre système qualité. Dès qu'un résultat non conforme est détecté par rapport à des exigences (du client, réglementaires, exigences internes...), celui-ci doit être identifié clairement, puis traité. Le laboratoire doit préciser sa conduite à tenir en cas de résultats non conformes transmis ou non au patients et prescripteurs (rappels de résultats). Le LABM doit s'attacher à éliminer les causes d'une non-conformité existante pour qu'elle ne se reproduise pas. Il doit également maîtriser et documenter l'efficacité de l'action corrective prise tout au long du temps. Néanmoins, la prévention des non-conformités et des dysfonctionnements est préférable à l'action corrective et contribue à la démarche d'amélioration.







 

Haut de la page